Chronique • Pardon

Sans titre 1.pngRésumé : Tandis que le monde évolue et que la jeunesse fait preuve d’une plus grande ouverture d’esprit qu’avant, il reste tout de même des sujets dont il ne faut pas parler, des tabous qui ne sont pas prêts à être brisés. Mais quand l’inceste cache un amour inconditionnel, que deux âmes ont simplement eu la malchance de ne pas naître dans les bons corps, n’est-il pas envisageable d’accepter l’inacceptable ?

Will ne prendra pas le risque, il préférera partir à 600 km de sa sœur plutôt que de potentiellement l’entraîner dans sa déchéance. Reste à savoir si « loin des yeux, loin du cœur » est une réalité ou bien un proverbe menteur, et si Sarah acceptera de perdre son frère dans ce sacrifice amoureux.

• • • • • • • • • • • • • • • •
Auteur : Erika Boyer | Editions : Auto-édité | Mode de lecture : papier | Nombre de pages : 313 pages
• • • • • • • • • • • • • • • •

mon-avis%c2%b2

J’écris cette chronique quelques mois après avoir lu ce livre puisque c’était pendant la période où le blog était en pause. Malgré cela, j’avais très envie de vous en parler malgré tout car j’ai eu un coup de cœur pour ce livre et mon amour pour la plume de l’auteur a fait que je voulais absolument écrire et publier une chronique de ce livre.

Pourquoi ? Parce que ce livre est une véritable pépite et que je suis tombée amoureuse de ce couple atypique et pourtant si attachant !

Dans ce livre, on suit l’histoire du point de vue de Will qui décide de s’éloigner de sa sœur, de partir à plusieurs kilomètres d’elle afin de garder ses distances. Il s’est rendu compte qu’il ressentait des choses qu’il n’aurait pas dû à son égard et il préfère s’éloigner de celle qu’il désire mais qu’il ne peut pas avoir. On va donc le suivre à Bordeaux, cette nouvelle ville où il rencontrera très vite des amis, des proches, des personnes avec qui il tissera des liens forts. Mais il lui manque quelque chose, il se sent toujours malheureux, triste. On sent un personnage torturé, dévasté de l’intérieur, qui lutte pour ce qu’il ressent.

Je ne veux pas vous en dire trop sur cette histoire, vous devez absolument la découvrir du début à la fin.
Mais sachez que même si le thème est particulier, même si je pense que c’est surtout parce que c’est tabou, que ce n’est pas quelque chose d’acté dans la société. Oubliez tout ce que vous connaissez, prenez cette histoire comme elle vient à vous.
Vivez les émotions de ce couple, vivez cet amour si pure, si sincère et qui m’a emporté totalement.

J’espère que vous aimerez autant l’histoire de Will & Sarah comme je l’ai aimé.

Et si vous n’avez pas encore découvert Erika Boyer, n’hésitez pas à découvrir ces autres romans, j’ai pour ma part déjà lu ‘Tout en nuances, tome 1 : Hyacinthe’ et ‘Le langage des fleurs’ qui ont été d’excellentes lectures également. Erika a une plume poétique, magnifique. Elle est désormais clairement inscrire parmi mes auteures préférées sans aucun doute. Je compte bien lire le reste de ses livres et je vous invite à en faire de même. Merci à toi Erika, pour écrire de si belles choses, d’être si ouverte d’esprit et prête à partager cette avalanche d’émotions avec nous, lecteurs.

coupdecoeur

« Parce que non, l’amour n’était pas forcément un don ou une joie. Dans mon cas, c’était une malédiction, une punition que je ne pensais pas savoir méritée. »

« Quel est l’intérêt d’une relation dans laquelle tu ne reçois rien en retour, où tu donnes sans cesse. »


10 réflexions sur “Chronique • Pardon

  1. Merci pour cette chronique écrite, après la vidéo ♡ ça me fait toujours autant plaisir de voir que tu as aimé ce roman, et lire ton avis me met en joie ** Merci pour tout ♡ (Tu avais lu ‘Le chant de l’océan’ ? Je ne me souviens plus… tu pourrais avoir une mini surprise !)

    Aimé par 1 personne

    1. Et non ! Je n’ai pas encore lu ‘Le chant de l’océan’ pourtant il me fait terriblement envie. Surtout que j’avais adoré les personnages de Lucas et Stecy dans ‘Le langage des fleurs’. Normalement je devais le lire en janvier mais je t’avoue que je repousse un peu le moment car savoir à l’avance qu’après je n’aurais plus rien à lire de toi m’angoisse par avance…
      C’est pour ça que j’ai commencé ‘Promesse Tenue’, pour me faire patienter avant de commencer ‘Le chant de l’océan’, ahah !
      Mais ne t’inquiète pas, je ne pourrais pas retenir mes pulsions longtemps et je finirais par me jeter dessus x)
      Hâte de voir cette mini surprise du coup !

      J'aime

  2. Re ! 🙂
    C’est celui ci dont j’avais déjà entendu parler !
    Il me fait tout autant envie mais j’ai peur qu’après Forbidden de Tabitha Suzuma, qui m’avait brisé le coeur, je ne sois pas autant transportée dans celui d’Erika Boyer !
    Tu en penses quoi ? Tu as lu Forbidden ? 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je n’ai pas lu Forbidden, même si c’est un livre qui me fait très envie. Du coup je n’ai pas vraiment la possibilité de comparer pour te donner mon avis vis à vis de Forbidden.
      Après chaque livre est unique, ce n’est pas parce qu’ils traitent du même sujet qu’ils sont similaires 🙂

      Aimé par 1 personne

    2. Coucou, je m’incruste ! xD Je n’ai pas lu Forbidden (j’ai découvert son existence alors que j’écrivais ‘Pardon’, je ne voulais pas me faire influencer) mais on m’a dit que le sujet était traité très différemment, que les livres ne se ressemblaient pas du tout. Il y a un côté dramatique à ‘Forbidden’, je crois ? ‘Pardon’ est vraiment très doux, je ne pense pas qu’on puisse les comparer et du coup, peut-être que tu n’attendras pas la même chose au fil de la lecture ?

      Aimé par 2 personnes

      1. Hello ☺️ Ce sera sûrement le cas ! 😊 Du coup je le découvrirai avec plaisir dès que possible, pour l’instant il est au chaud dans ma wish list, en attendant d’avoir 3 sous pour le faire plaisir lol

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s